Archive for Tour du Monde

Les TourduMondistes de Voir le Monde bientôt de retour !

Il y a bientôt un an, Mathieu et Caroline décidaient de partir Voir le Monde. Pour cela, ils avaient tout prévu avant le départ : les préparatifs, leur itinéraire et bien sûr les plateformes en ligne pour le récit et partage de leur expérience : leur blog, facebook, twitter, flickr, etc…

Nous les avions rencontrés en avril 2010 à J-7 de leur départ ainsi qu’à la première grande étape de leur tour du monde, en Chine.

Aujourd’hui, avec bientôt quatre continents et 14 pays au compteur (chapeau !) nous les avons contacté pour leur poser quelques questions à un mois de leur retour à la routine quotidienne… ou pas !

MatéCaro à Bali

MatéCaro à Bali, une photo de Voir le Monde

Ce tour du monde vous a-t-il déjà transformé ? En quoi ?
Certainement, mais il est encore trop tôt pour en mesurer l’impact. Il est en effet difficile pour nous d’être à la fois dans notre tour et de prendre en même temps du recul. Nous avons cependant rapidement remarqué que les Parisiens qui étaient en nous ont vite disparu. Nous sommes bien-entendu beaucoup moins stressés, l’inverse aurait été inquiétant, et aussi beaucoup plus ouverts et disponibles pour faire des rencontres, partager.

Sept jours avant votre départ, vous disiez que l’une de vos attentes avec ce tour du monde était de prendre du recul. En quoi cela se concrétise une fois sur la route ?
Il s’agit tout simplement de pouvoir appuyer sur pause. Ne plus être un simple sujet dans un flot d’informations, ne plus courir après toutes ces choses qui vous éloignent souvent de l’essentiel. Se concentrer tout simplement sur l’expérience que nous sommes en train de vivre, sur les rencontres que nous faisons. Prendre le temps aussi de réfléchir à ce que nous voulons faire de nos vies en dehors de toute pression sociale. Mais l’objectif premier de cette expérience était de prendre le temps de se perdre, de s’oublier, de laisser son quotidien pour mieux s’ouvrir à tout ce qu’un tel voyage peut offrir. Nous ne savons pas à l’heure actuelle si cette expérience sera une parenthèse dans nos vies ou un tournant.

À quelques semaines de votre fin de parcours, appréhendez-vous votre retour dans un train de vie plus « routinier » ?
Nous n’appréhendons pas notre retour car nous savons que d’autres projets vont suivre… Nous avons hâte de revoir nos familles et nos proches, et de retrouver toutes ces petites choses qui font de notre pays une terre si agréable. Mais effectivement, nous avons conscience qu’après cette première phase de retrouvailles, il y aura sûrement celle où on s’apercevra que finalement rien n’a fondamentalement changé en notre absence… C’est une des raisons, pas la principale, pour laquelle nous avons pris la décision d’aller vivre à l’étranger à notre retour. Une bonne manière pour nous de mettre de nouveau à l’épreuve notre capacité d’adaptation !

Quel est votre plus beau souvenir ?
Aussi bizarre que cela puisse paraître nous avons l’impression de vivre dans un présent continu depuis notre départ. Sûrement le signe que nous sommes à 100% dans notre voyage ! Le plus beau souvenir est donc aujourd’hui le plus proche : la découverte des chutes d’Iguazu, le lever du soleil dans le désert d’Atacama sur la pierre du Coyote, l’entrée dans la vallée de la mort, ou peut-être la dégustation d’un lomo saltado dans un chifa d’Arequipa au Pérou ou encore un petit cortado à Salta en Argentine… Le tri est tellement compliqué…. car il y a aussi, plus loin dans le temps, ce trek à la montagne en Birmanie, ou celui sur la Grande Muraille de Chine ou encore la découverte du Sento avec nos amis japonais. Et aussi ce premier Bento dans le Shinkansen, ou encore ce repas dans cette famille de pêcheurs à Mamalapuram en Inde ou cette balade en vélo avec Sophie à Hampi, ou peut-être cette journée chez Ba Ba au Vietnam à déguster des banh xeo maisons ou encore ce nouvel an à camper au bord d’une rivière sur l’île du Sud en Nouvelles Zélande. En choisir un est beaucoup trop difficile car ils arrivent par paquets de 10, 20, 30 !

Vous aussi avez envie de voir en images ces merveilleux paysages ? Rendez-vous ici.

Une rencontre inoubliable
Nous avons fait tellement de belle rencontres… une des plus émouvantes est sûrement celle avec cette famille birmane à Bagan, qui a tout perdu suite à une escroquerie et qui survit tant bien que mal aujourd’hui.

Une galère à raconter
Notre plus grosse galère à ce jour a été notre départ. Un fameux 15 avril 2010, lorsque le ciel européen a été paralysé par les cendres d’un volcan islandais. Nous avons été bloqué une semaine à Londres et avons même dû rentrer en France en attendant de pouvoir repartir. Mais nous en rigolions : le tour du monde le plus court de l’histoire, nous l’avons fait : Paris – Londres – Bruxelles – Paris… Et blague à part, cela nous a permis de nous préparer à notre retour. Dans le RER avec nos sacs à dos, assis à côté des costumes cravates, nous étions un peu lost in translation… et déjà partis dans nos têtes. Finalement, cela s’est avéré essentiellement une galère financière, puisque nous estimons le surcoût dû à ce volcan à presque 10% de notre budget annuel que nous n’avons jamais réussi à rattraper !

Une destination où vous aimeriez absolument retourner
Pourquoi une, c’est le tour complet qu’on est prêt à refaire ! Nous aimerions vraiment pouvoir rembobiner la bande à un certain 15 avril 2010, le temps est passé si vite pendant cette année sur la route. Mis à part l’Australie qui ne nous a pas vraiment emballé, nous sommes prêts à signer tout de suite pour un Voir Le Monde 2.  Nous savons aussi que lorsque nous avons quitté l’Inde, nous nous sommes promis de revenir un jour, pour faire le nord du pays et le Népal.

Changeriez-vous votre parcours si c’était à refaire ?
A vrai dire pas vraiment. Tout s’est parfaitement enchainé. Et si nous devions changer une chose se serait l’étape en Australie. Nous ne resterions pas aussi longtemps et nous la concentrerions uniquement sur la ville de Sydney et ceci afin de mieux profiter de la Nouvelle Zélande que nous avons adoré. L’Australie est plus compliquée à découvrir en van sur une période de quelques semaines, le pays étant immense, les distances à parcourir sont telles que cela enlève un peu d’intérêt au pays. Il faudrait alors prendre des vols intérieurs et encore augmenter le budget, déjà très élevé ! Nous remplacerions donc cette étape par un pays plus abordable où il faut moins se serrer la ceinture. Par exemple, le Laos ou le Cambodge en Asie ou la Bolivie, le Mexique en Amérique du Sud. Mais soyons clairs, l’expérience en Australie a été très belle, mais… ce que nous avons vu de ce pays ne nous a pas vraiment dépaysé.

Vous avez fait appel à la générosité de vos amis et fans pour aider une famille Birmane à sortir de la pauvreté. Pouvez-vous revenir sur cette rencontre et ce qui vous a poussé à agir ?
Lorsque nous sommes allés à Bagan en Birmanie en octobre dernier, une de nos amies nous a demandé d’aller faire un coucou et d’apporter un peu d’argent à Bobo et sa famille. Elle avait été plusieurs fois en Birmanie et s’était liée avec cette famille. Bobo était son conducteur de carriole pour visiter les temples de la ville. Entre temps cette famille a été victime de gens mal intentionnés et a tout perdu (maison, outil de travail…). Nous avons été touché par leur sort et avons décidé de les aider en lançant une collecte sur notre site internet, afin  d’acheter un cheval et une carriole à Bobo. L’objectif est de les aider à sortir non pas de la pauvreté, mais de la misère. Bobo va pouvoir générer un revenu supplémentaire en plus de ceux de son fils et de sa fille. Et retrouver aussi fierté et dignité. Les sortir de la pauvreté demanderait beaucoup plus, mais avec ce cheval, la famille pourra améliorer son quotidien. Notre collecte a atteint à ce jour environ 900€. Si les lecteurs du blog TripAdvisor veulent faire une bonne action, même quelques euros, il est encore temps. Il suffit pour cela d’aller sur la page d’accueil de notre site internet : http://www.voirlemonde.fr

Quels sont vos projets à votre retour ?
Profiter de nos familles et proches et de toutes ces choses qui nous ont manqué… Et si nous avons le temps (et encore un peu de sous !) pourquoi ne pas repartir sur la route quelques semaines pour aller voir nos amis en France et en Europe notamment ceux que nous avons rencontrés sur la route. Nous devons aussi faire la partie transsibérien (Russie – Mongolie – Chine) que nous avons dû annuler du fait du volcan islandais l’année dernière. Et enfin, préparer notre départ à l’étranger et y trouver du travail. Il nous faudra aussi trouver du temps pour digérer ce voyage, trier nos milliers de photos, remettre de l’ordre dans nos souvenirs…

Ce tour du monde va-t-il profondément changer votre mode de vie, vos aspirations ? En quels termes ?
Une telle expérience ne peut pas laisser indemne, c’est certain. Mais dans quelle mesure va-t-elle impacter nos vies, difficile à dire. Nous pensons que cela va affirmer des choses et désirs que nous avions déjà profondément en nous. Rendez-vous dans quelques mois pour voir dans quelle mesure ce tour du monde nous aura mis sur de nouveaux rails.

——–

Merci pour cette interview et encore bravo à vous d’être allés au bout de ce rêve ! Si vous voulez découvrir les aventures, récits, photos ou mini guides de nos aventuriers c’est sur leur très beau blog que ça se passe !

Leave a comment »

Première étape du Tour du Monde: la Chine

Après quelques mésaventures dues à un volcan maintenant trop connu (mais au nom toujours aussi imprononçable), nos deux aventuriers ont finalement réussi à quitter l’Europe pour leur première étape : la Chine, et plus spécialement Pékin.

Photos choisies de Chine

En 10 jours, ils y ont bien sûr visité la Grande Muraille, qu’ils conseillent de faire entre Jinshanling et Simatai ; c’est quand même une marche de 8km, donc pour sportifs de préférence. Ils ne pouvaient visiter la Chine sans se rendre à la Cité interdite, site classé au Patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1987. Siège du pouvoir suprême pendant plus de cinq siècles, l’ensemble architectural est un témoignage de l’histoire de la dynastie Qing et des traditions culturelles des Mandchous.

Tour proche se trouve un endroit idéal pour se détendre et apprécier une pause loin de la foule : Lao She Teahouse, où vous dégusterez thés verts de saisons et biscuits au thé vert dans un salon privatif.

Et si vous vous aventuriez à la découverte d’un Pékin plus populaire et tout aussi authentique ?  MatéCaro conseillent Liulichang, la rue des antiquaires, brocanteurs et marchands de matériel pour calligraphie où il fait bon se perdre dans les petites rues.

Leur coup de cœur ? Le temple des Lamas Yonghegong : un vrai temple qui est encore en activité pour des prières, venir y bruler de l’encens, y entendre la cloche sonner ou juste pour se recueillir.

Côté art culinaire, ils n’ont pas été en reste non plus. Le canard laqué c’est plus qu’une tradition, c’est un vrai rituel. Il y a d’abord la cuisson, environ 30 minutes dans un four à bois, puis la découpe par un maître en la matière. Commence ensuite la dégustation « la partie la plus savoureuse du plat : la peau. Fine et croustillante elle a été badigeonnée d’un mélange à base de miel qui lui a permis de caraméliser. La peau se déguste ici trempée dans du sucre en poudre ou dans de la confiture. » Enfin vous pouvez vous attaquer à la viande proprement dite. Muni d’une crêpe, il s’agit de mélanger viandes et morceaux de peaux auxquels viendront s’ajouter concombres, oignons, purée d’ail ou carottes. Il paraît que c’est régal, et le meilleur endroit pour le déguster le Xiheyaju restaurant.

Vous retrouverez tous leurs bons plans Chine sur leur profil TripAdvisor.

La parole à eux maintenant après presque deux semaines sur la route.

Comment s’est passé votre départ ?

Ce qu’on peut dire, c’est que l’aventure a commencé dès les premières heures de notre voyage. Notre départ en tour du monde a en effet coïncidé avec le moment où le volcan islandais est entré en éruption et a stoppé tout le trafic aérien européen. Heureux dans un premier temps d’avoir pu monter dans le dernier vol de Paris pour Londres, nous y sommes ensuite retrouvés coincés pendant 5 jours. Nous étions censés aller en Russie pour effectuer notre premier tronçon en transsibérien. Mais le retard sur notre « planning » s’allongeant et le visa russe étant à dates fixes, nous n’avions plus suffisamment de temps pour effectuer notre voyage dans de bonnes conditions (sans traverser la Russie à toute vitesse). Nous avons donc fait le choix de décaler notre voyage en transsibérien via la Mongolie à l’année prochaine, nous sommes revenus à Paris pour une dizaine de jours et avons réellement commencé notre tour du monde à Pékin le 1er mai 2010.  Ce volcan a été le grand imprévu de notre début de voyage… mais en même temps, nous sommes aussi partis pour vivre l’aventure !

Où logez-vous en Chine ?

Nous logeons chez un français qui vit et travaille en Chine. Il parle chinois et connaît très bien le pays. Grâce à lui, nous avons pu apprendre davantage sur la Chine, faire des restaurants typiques et visiter hors des sentiers battus.

Comment avez-vous rencontré cette personne ?

Par le « réseau » : avant de partir, nous avons demandé à l’ensemble de nos amis et familles s’ils connaissaient des gens habitant dans les pays que nous allions visiter, l’objectif étant de pouvoir rencontrer des « locaux » ou des personnes connaissant bien le pays pour nous le faire connaître différemment. C’est donc ainsi que nous avons rencontré cette personne.

Ce qui vous a le plus frappé dans ce pays ?

Le gigantisme : tout est ici à l’échelle du pays pour le meilleur et aussi parfois pour le pire. Mais finalement, le plus frappant pour un européen, c’est peut-être la foule, les jours d’affluence ou aux heures de pointes. Les chinois y sont habitués depuis leur plus jeune âge, en revanche rien ne nous prépare à cela en Europe. Même pas les jours de grèves dans le RER !

Ce qui vous a le plus déçu ?

Peut-être la notion de restauration ou plutôt de rénovation des sites historiques en Chine. Nous avons été étonnés de découvrir des sites centenaires refaits quasiment à neuf : on enlève les vieilles peintures et on remet des neuves pour que ça brille !

La prochaine étape ?

Le Japon pour une quinzaine de jours.  Au programme : Tokyo, Hiroshima, Miyajima, Kinosaki,  Kyoto, Nara, Sendai … Nous dormirons en ryokan ou minshuku (auberge traditionnelle ou chambre d’hôtes) cette fois, mais nous avons des contacts locaux japonais qui vont aussi nous aider à découvrir leur Japon.

Et pour la suite des aventures en récit et en images, retrouvez MatéCaro sur leur blog.

Comments (1) »

Suivez le Tour du Monde de MatéCaro avec TripAdvisor

– Vous avez toujours rêvé de partir faire un tour du monde mais jamais trouvé le temps, l’argent ou la motivation de le faire ?

– Vous planifiez aujourd’hui votre aventure prochaine autour du globe ?

– Vous aimez l’aventure et la découverte de nouvelles cultures tant que vous pouvez le faire du confort de votre chaise d’ordinateur ?

TripAdvisor vous offre la chance de suivre pendant un an les aventures de MatéCaro qui partent Voir le Monde demain, jeudi 15 Avril 2010.

MatéCaro

Vous aurez l’occasion de les suivre tout au long de leur périple où ils traverseront quatre continents et visiterons pas moins de 14 pays !

Comment suivre les aventures de MatéCaro ?

Nous leur consacrerons des interviews, comme celle ci-dessous, où vous pourrez en apprendre plus sur eux et le déroulement de leur voyage, mais aussi des billets réguliers sur les pays qu’ils auront visités, leurs bons plans, leurs recommandations mais aussi leurs déceptions. Et aussi des événements surprises…

Spécial membre de TripAdvisor : ajoutez VoirLeMondeFR à votre réseau de voyageurs et ne perdez pas une miette de leur voyage ! Sur votre profil, il vous suffit de vous rendre sur l’onglet « Carte de voyages » puis « mes amis » pour voir où ils sont allés et où ils vont, ainsi que découvrir leurs endroits favoris et ce qu’ils vous conseillent de visiter.

Grâce au réseau de voyageurs, à chacun de vos voyages vous pourrez ainsi lire leurs avis et recommandations sur les hôtels et autres hébergements où ils ont séjournés ainsi les restaurants qu’ils ont testés, comme illustré ci-dessous (cliquez sur l’image pour l’agrandir).

Réseau de voyageurs sur TripAdvisor

Réseau de voyageurs sur TripAdvisor

Et bien sûr sur leur blog Voir le Monde où ils feront part de leurs expériences à travers leurs carnets de voyage et où vous pourrez aussi suivre leur trajet sur leur carte de voyage.

Mais assez écrit, la parole est à eux ! Voici l’interview réalisée à J-7 de leur départ.

Nom : Mathieu & Caroline

Professions :

Mathieu: Commercial

Caroline: Chef de produit

Blog : Voir Le Monde

Pourquoi ce tour du monde ?

Il y a d’abord à l’origine une profonde soif de découverte et une véritable envie de … voir le monde. La question qui s’est alors posée pour nous est plutôt « Pourquoi pas ? ». Nous avions la motivation, un contexte personnel favorable et une possibilité de financement. Ensuite, il est certain qu’on pouvait toujours trouver de très bonnes raisons pour ne pas le faire, mais nous nous sommes dits que nous ne voulions pas un jour avoir de regrets.

De l’idée à la réalisation : la décision de sauter le pas a-t-elle été difficile ?

Bizarrement, non. Nous en parlions déjà depuis plusieurs années et au fond, nous savions que nous nous devions de le faire. Nous nous sommes mariés en juin 2009 et aussitôt le mariage fait, nous avons commencé à travailler sur notre projet de tour du monde. Tout était très clair pour nous. C’était le moment ou peut-être jamais.

Avez-vous rencontré des difficultés dans la réalisation de ce projet ?

Une des difficultés a été de faire un rétroplanning réaliste et précis et de penser à toutes les formalités à remplir avant un départ d’un an à l’étranger. Tout devait bien être en règle avant le départ par rapport aux impôts, à la banque, au travail, etc.

Quelles ont été les décisions les plus difficiles à prendre ?

Les décisions les plus difficiles à prendre ont concerné l’itinéraire : sélectionner les pays et surtout savoir combien de temps rester dans chaque pays. Au final, 12 mois passent vite… et si nous souhaitions pouvoir profiter de notre voyage, il ne fallait pas faire davantage qu’une douzaine de pays. Il a donc fallu faire certains arbitrages …

Aviez-vous beaucoup voyagé avant ce tour du monde ?

Mathieu : Assez peu finalement en regard de ce qui nous attend et quand même quelques pays en Europe et en Afrique, les Etats-Unis et l’Asie du Sud Est.

Caroline : Le voyage est une véritable passion dans ma famille. Chaque occasion était bonne pour prendre la voiture ou l’avion et découvrir de nouvelles destinations en France ou à l’étranger.

Comment avez-vous choisi votre itinéraire ?

Nous avons choisi l’itinéraire en fonction de deux paramètres : nos envies et notre budget. Nous avons choisi d’aller dans des pays lointains et peut-être un peu moins facile d’accès en temps normal avec seulement quelques semaines de vacances par an (ex : la Mongolie en transmongolien). Et pour ne pas se ruiner, nous avons privilégié les pays où le budget journalier pouvait être faible, d’où 3 mois en Asie du Sud-Est.

Sur le plan pratique, comment vous êtes-vous organisés ?

Nous nous sommes partagés les tâches et faisions des points régulièrement sur l’avancement de chacun. Caroline s’est chargée de tout ce qui est « organisation pratique » : info sur les pays, démarches administratives dans les pays visités, billets d’avion, bons plans et hébergements. Mathieu s’occupait plus de la partie « technique » : site internet, financement et budgets, vente de nos affaires personnelles et démarches administratives en France.

Les informations pour organiser un Tour du Monde sont-elles facilement accessibles ?

Internet est une véritable mine d’informations. Tout est à disposition, il suffit simplement de trouver la bonne information. A cette occasion nous avons apprécié de pouvoir suivre d’autres bloggeurs tourdumondistes et avons beaucoup appris grâce à leurs expériences relatées.

Vous avez un blog, un compte twitter, une page facebook, un album photo Flickr et une chaîne YouTube, un compte TripAdvisor : pourquoi cette envie de partager ce tour du monde ?

Bien sûr pour pouvoir partager nos aventures avec nos proches… mais nous souhaitons aussi partager notre expérience avec d’autres internautes pour leur montrer que ce n’est pas impossible de faire un tour du monde et ainsi essayer de synthétiser le maximum d’informations pratiques sur ce sujet (voir la ruubrique Préparatifs).

J-7 avant le départ : avez-vous des appréhensions ?

Bien sûr, il y a une petite appréhension. Cela reste malgré tout un saut dans l’inconnu même si nous avons consacré de longs mois à la préparation de ce projet… mais c’est aussi cela l’intérêt d’un tel voyage !

Qu’attendez-vous de cette expérience ?

Outre la soif de découverte, l’envie de faire de belles rencontres nous voulons aussi prendre du recul par rapport à nos propres vies, chose par forcément facile à faire d’ici …

Vous avez des questions pour MatéCaro? N’hésitez pas à leur laisser un commentaire ci-dessous.

Si vous aussi avez fait le tour du monde et souhaitez nous en parler à travers une interview sur ce blog, contactez-nous!

Comments (4) »

D’autres tour du monde…

Le sujet des tours de monde vous a intéressé et aujourd’hui j’ouvre à nouveau le sujet pour parler d’Eugénie, Damien et leurs enfants ont fait le tour du monde pendant deux ans à bord de leur camping car ! J’ajoute donc à la liste des blogueurs autour du monde cette famille dont le projet éducatif et constructif leur a permis de traverser le globe et de faire de belles rencontres, comme celle de Sandrine en Argentine ! Découvrez leur récit en images sur leur site.

Si vous avez vous aussi fait des rencontres pendant voter tour du monde ou fait la connaissance de routards près de chez vous, partagez vos expériences en nous laissant un commentaire ou en nous envoyant un email.

Comments (1) »

Un Tour du Monde, ça vous tente ?

Qui n’a jamais osé rêver, même le temps d’un instant quitter son quotidien, son emploi, ses amis et partir faire le tour du monde ? Avouez que l’idée est tentante…

A chacun son projet, que ce soit après un défi, pour poursuivre un projet social, vivre le rêve de leur vie, ou encore juste pour se sentir libre, tous ont une passion commune : les voyages. Ils les ont dans la peau et ont décidé de se lancer dans l’aventure coûte que coûte. Découvrez où ils en sont aujourd’hui, et vous aussi partagez un peu de leur rêve à travers leur récit qu’ils ont eu la bonne idée de partager en ligne.

Mongolie : This is a major hiway in Mongolia

Mongolie

Depuis août dernier, Ghislain, Annie et leurs deux moussaillons sont partis faire le tour du monde à bord du Myriam. Ils ont créé un blog pour y raconter leur projet et que famille, amis et surfers du net puissent suivre leurs étonnantes aventures. En République Dominicaine, ils ont eu la chance de visiter un Batley, et de passer leur première nuit sur la terre ferme depuis six mois !

Si comme beaucoup de personnes vous ne savez pas où placer le Timor sur le globe, pas de problème Johanne et Nicolas de On the road again y sont passés et parlent de leurs impressions de ce pays à l’allure de Far West.

Fin Janvier, c’est le très célèbre Canal de Panama que Delphine et Laurent ont traversé. Après un rappel historique, ils partagent aussi, jour après jour, manœuvre après manœuvre, ce qu’ils vivent à bord avec leur équipe formée pour l’occasion. Marin et amoureux de ma mer, vous allez être servis.

Un tour du monde, c’est aussi des saveurs, des odeurs et des goûts comme nous le rappellent 2backpacks, en ce moment en Indonésie et en route pour l’Australie. Des conseils pour un tour du monde, ces deux aventuriers en donnent pleins, car ils ont décidé de partager leurs expériences avec le plus grand nombre et démontrer qu’un tour du monde, c’est accessible à (presque) tous !

Azz et Del, en voyage autour du monde depuis maintenant 295 jours, ont profité de leur passage en Patagonie ont fait l’expérience perieuse de l’ascension du célèbre Fitz Roy et nous raconte le tout avec des photos splendides sur leur blog aLLoLeMonDe.net.

Pour finir, j’ai fait un tour sur le blog de cathypat Des chemins de l’Hymalaya à la Patagonie. Le tour du monde, ces deux routards n’en sont pas à leur premier car comme les choses changent en dix ans, ils ont décidé de remettre ça ! Suivez leur récit de leur trek dans le Parc National de Villarrica au Chili, on en sort presque courbaturé.

Vous aussi avez fait le tour du monde ? Vous êtes sur le point de partir, venez de rentrer ou êtes encore moment sur la route ? Vos récits nous intéressent ! Envoyez-nous un email pour apparaître sur ce blog à experts@tripadvisor.fr ou laissez-nous un commentaire ici.

Comments (2) »

%d blogueurs aiment cette page :