Profil de blogueur: Johan à Stockholm

Nom : Johan Peuron

Profession : Suédois en devenir

Blog : pourquoiquitterparis

Pays visités : Suède, Grèce, Canada, États-Unis, Espagne, Thaïlande, Estonie, Mexique, Danemark, Italie

Stockholm

Stockholm

Qu’est-ce qui te manque le plus de Paris ?

A échelle égale, probablement les amis/la famille et la Leffe en terrasse à Ménilmontant. Si il était possible que mes amis/ma famille puissent venir me voir à Stockholm avec des Leffes en terrasse dans leurs sac à dos, je serais visiblement l’homme le plus heureux du monde.
Mais à défaut de houblon, la plupart viennent me rendre visite avec des bagages chargés de Tarama, Carambars et Z’animos, qui se trouvent être des denrées excessivement rares en Suède.

D’ailleurs pourquoi avoir quitté Paris ?

Rien n’était vraiment prévu il y a 3 ans de cela. Il s’avère qu’un soir de Janvier 2006, alors que je profitais de la nuit parisienne, une jolie nordique m’a fait quelques clins d’œil insistants. Dès lors, tout s’est enchainé très vite : les premières boulettes de viandes, un premier voyage Paris-Stockholm, puis un deuxième, puis un troisième pour lequel je n’avais pas pris de billet de retour. C’était il y a presque 3 ans maintenant.

Pourquoi Stockholm ?

Après moultes investigations, j’ai découvert que la nordique aux clins d’œil était en fait suédoise. Je dois reconnaitre que cet élément a eu beaucoup d’influence sur la destination finale. Mes parents auraient certainement eu du mal à comprendre si je leur avais annoncé un départ pour l’Afrique du Sud afin de partager ma vie avec une scandinave.

Étant par ailleurs parisien d’origine (ou pas loin), aller s’enterrer dans une forêt au nord de la Suède n’a jamais vraiment semblé être une option. Nous avons donc naturellement choisi la capitale du pays afin d’y poser nos bagages.

C’est une destination vacances peu courue par les Français : qu’en penses-tu ? La recommanderais-tu pour des vacances ?

Absolument ! J’étais moi-même assez septique sur la Scandinavie avant d’y mettre les pieds. Aussi par le fait qu’il m’était impossible d’identifier où se trouvaient la Suède, la Norvège, la Finlande, si les caribous étaient suédois ou si il s’agissait des rennes… ou d’élans ?

La Suède est un pays tout à fait magnifique. Je le recommande durant l’hiver (décembre/janvier) pour les amateurs de neige et de patin à glace, et bien entendu durant l’été (juin-août) pour ceux qui apprécient le calme, les baignades,  faire griller des saucisses. Ainsi que pour ceux qui trouvent que la chaleur de l’Espagne, « c’est vraiment insupportable, regarde chérie on peut pas sortir sur la plage avant 16h, bon sang  ».

La Suède offre un climat tout à fait agréable, ni trop chaud ni trop froid, qui contentera la plupart d’entre vous.

Les Suédois ont-ils un stéréotype du Français ?

Plusieurs ! Mais il n’est pas trop s’avancer que de dire que les champions du stéréotype sont quand même les français. Il n’existe pas un pays pour lequel nous n’ayons pas d’adjectifs… Donc comparativement, je n’ai pas été excessivement choqué par l’image que les suédois ont des français… Les scandinaves imaginent la plupart du temps les français avec un béret, un pull rayé noir et blanc et une baguette entre les dents. Pour avoir passé pas mal de temps en France, j’avoue que je n’ai que très rarement croisé ce genre de personnage.

« Baguette » reste certainement le qualificatif le plus employé dès lors que l’on évoque la France ici. D’ailleurs, « je suis une baguette » doit probablement être enseigné à l’école tant les suédois sont nombreux à prononcer cette phrase.

Si tu devais comparer Paris à Stockholm, que dirais-tu pour décrire ces deux capitales ?

Paris est concentré, nerveux, rock n’roll. Stockholm est exactement l’inverse. Je trouve du bon dans les deux cas de figures. J’aimerais pouvoir sortir le soir à Stockholm sans me soucier de l’heure de fermeture des bars et des 15km qu’il va me falloir pour rentrer chez moi tard dans la nuit. Dans le même temps, j’aimerais pouvoir faire griller des saucisses sur l’île de la Cité avant de piquer une tête dans la Seine. Je doute en revanche que cela soit possible un jour.

Barbecue Suédois pour faire griller les saucisses

Barbecue Suédois pour faire griller les saucisses

Ton endroit préféré à Stockholm ?

Ils sont nombreux… Mais il ne devait en rester qu’un (mettons un scénario catastrophe où tout Stockholm serait amené à disparaitre), j’irais planter ma tente sur Långholmen, une petite île à l’ouest de la ville. Je prendrais dans mon sac des grosses chaussettes, un cubis de Jean-Pierre Chenet et un bon Murakami. Et éventuellement un bon copain à qui parler.

Pour une première visite, que conseillerais-tu de voir ?

Tout dépend de la période choisie… Pour avoir l’habitude des parents qui viennent rendre visite en plein mois d’avril (mais qui part en Suède au mois d’Avril ?!), il est souvent judicieux d’envisager un choix en intérieur du fait des probables averses. Le Musée Vasa est visiblement le plus approprié. Il abrite un bateau qui a coulé en 1628 et repêché il y a une cinquantaine d’années. La première visite est absolument incroyable.

Si vous venez visiter Stockholm durant l’été, je conseille simplement une longue promenade aux bords de Södermalm, l’île au sud de la ville. Prévoyez un maillot de bain, une grande serviette, un pique-nique. Mais par pitié, ne partez pas avec vos chaussures en plastique « méduse » pour vous baigner. L’eau est propre, les oursins n’ont pas envahi les plages, et puis d’abord, pourquoi est-ce que les français sont les seuls à se baigner avec des chaussures en plastique ?!

La coutume Suédoise la plus bizarre ?

Si il y a quelque chose qui frappe lors de la première arrivée en Suède, c’est bien le fait que les suédois retirent leurs chaussures dès lors qu’ils franchissent la porte d’un appartement. Même si cela peut paraître anodin, il est très malpoli de garder ses godillots à l’intérieur et c’est s’exposer à la foudre que de tenter l’expérience. Il faut dire qu’ils ont de bonnes excuses, avec des dizaines de centimètres de neige de décembre à début avril, on a du mal à envisager le fait de voir son appartement devenir patinoire olympique.

Tu sais que tu as vécu trop longtemps en Suède quand…

Tu enlèves systématiquement tes chaussures dès que tu rends visite à tes copains parisiens. Dès lors s’ensuit un débat qui traine en longueur, avec des amis qui tiennent absolument à te prêter des chaussons trop petits, toi qui explique qu’en Suède on enlève ses chaussures systématiquement et qu’en plus ces chaussons, ils sont trop petits etc.

Tes potes de Paris se moquent de toi quand…

Tu commences à tutoyer tout le monde, de la boulangère à ton conseiller financier. C’est un fait : les suédois n’utilisent jamais le « vous » et on se surprend à vite apprécier le tutoiement quotidien. Malheureusement, « salut, tu me mettras une demi baguette et 500gr de chouquettes », c’est une étrange conversation à avoir dans une boulangerie des Grands-Boulevards.

En décembre 2010 cela fera cinq ans que tu blogues : qu’as-tu appris de cette expérience ?

5 ans déjà?! Time flies…
En 5 ans, j’ai principalement appris qu’écrire régulièrement est impossible. Écrire pour écrire ne mène à rien, et écrire pour les autres est aussi une erreur. Lors de mon arrivée en Suède, « Pourquoi Quitter Paris » est né. Je n’avais communiqué l’adresse qu’à mes amis, ma famille. Comme beaucoup de français à l’étranger, il ne s’agit ni plus ni moins que d’un carnet de voyage.  J’apprécie énormément le fait de pouvoir garder une trace de ce qu’il s’est passé depuis ces 5 dernières années. De ma rencontre avec une suédoise à mon apprentissage du suédois, il ne s’agit ni plus ni moins que d’un point de vue sur l’instant et, même si jamais je ne vais relire ce que j’ai écrit, je sais que c’est là, quelque part. Un peu comme le bouton de votre veste en cuir qui s’est détaché. Il finit dans une boîte en carton perdue dans un placard, mais peu importe, il est là, quelque part.

Tu blog aussi en Suédois sur « Leva i Paris » (« Vivre à Paris »). Peux-tu nous en dire plus de ce projet ? Cela t’aide-t-il à ne pas perdre tes racines ?

« Leva i Paris » est un projet sur lequel moi et mon amie avons passé beaucoup de temps. Il s’agit d’un guide en suédois pour les suédois qui envisagent de tenter l’aventure parisienne. Nous tentons de les guider dans leur nouveau quotidien, de l’ouverture d’un compte chez GDF à la liste des piscines municipales à Paris.

Tout ca est évidement parti de la difficulté qu’à rencontré mon amie lorsqu’elle a fait ses premiers pas à Paris. Vous n’imaginez pas combien ouvrir un compte en banque peut être difficile pour un étranger.

Ce projet est peut être un moyen de « rester connecté » à la vie parisienne, mais je dois reconnaitre que rien ne vaut un bon verre de Bordeaux et une assiette de fromage pour ne pas oublier d’où l’on vient !

Expatrié depuis deux ans déjà, penses-tu à quitter Stockholm ? Si oui,  pouroùquitterstockholm ?

Si ma mère vient à lire ceci, comprenez-moi, je ne peux absolument pas affirmer que je passerai les 20 prochaines années de ma vie à Stockholm. L’an prochain, je m’en vais faire un tour à Montréal pour quelques mois. Il parait que comme en Suède, ils n’ont pas plus de 8h de soleil sur tout le mois de décembre. Ca va être bon de se sentir comme à la maison.  Cependant, j’aimerais pouvoir partager ma vie entre Paris et Stockholm. Je ferais griller mes saucisses en Suède et j’achèterai des chaussons à la bonne taille pour mon appartement parisien.

Vous avez maintenant envie de visiter Stockholm ? N’hésitez pas à poser vos questions ou à laisser un commentaire à Johan ci-dessous.

11 Réponses so far »

  1. 1

    Très enrichissante cette rencontre! On en apprend beaucoup sur la suède et j’aime ca!

  2. 2

    Elisa said,

    Bonjour amis,
    Super reportage, J´ai beaucoup aimé…
    Amitiés
    Elisa, Argentine

  3. 3

    Très sympa cette interview qui me parle d’autant plus que j’ai passé, il y a peu, un weekend a stockholm et que, en tant qu’ex-expatriée, je suis toujours intriguée par les impressions des expatriés!

  4. 4

    Très bien Peuron, à nous les saucisses à Långholmen bientôt.

  5. 6

    Fred & Cycy said,

    Tres bon et très beau blog. je le conseille. On y ressent une certaine liberté/tranquillité que l’on retrouve incontestablement en Suède. Amoureux de la suède, je vous conseille très vivement d’y aller. Commencer par 3-4 jours à Stockholm (pas moins) et revenez y pour monter plus au Nord, y découvrir les Rennes, les p’tits chevaux de Dalécarlie et les boulettes de viande !!!

    Fred & Cycy

  6. 7

    Lilla Marie said,

    J’adore votre blog, je le guette souvent pour y lire les nouveaux posts!
    J’ai étudié 1an en Suède et j’avoue avoir souvent l’envie d’y retourner (pas pr les vacances, ça, c’est déjà fait plusieurs fois, bien sûr!) mais pr y vivre!
    Bonne continuation!

  7. 8

    Mohamed said,

    Bonjour;
    vous m’avez rappeler les meilleurs moments de la Suede,le Plus Beau pays que je ne l’oublierer jamais,la Suede est certainement une richesse sur terre.
    tack smick
    adjo
    Miloud Abid

  8. 9

    Ludo said,

    Et dire que j’ai connu Johan alors qu’il faisait ses premiers pas seul sur les pavés de Götgatan. Il a bien grandi et est maintenant star internationale. Tonton, je t’appelle et on fête ca autour d’un verre de JP, ou deux, ou trois, …

  9. 10

    vinciane said,

    ah ah un amateur français de bière belge en Suède lol

  10. 11

    vinciane said,

    la Belgique c’est bien aussi, surtout pour les taxes :)


Comment RSS · TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 33 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :